Retour à l’école

Qui dit retour à l’école, dit planification des repas! Naturellement le bon vieux truc d’en préparer une plus grande quantité au repas du soir pour les lunchs du lendemain est à privilégier. Toutefois, il arrive que notre marmaille ne soit pas de cet avis.  Pour y remédier, il est donc possible de donner une « deuxième vie » à notre repas du soir en l’intégrant à un autre met. En effet, la salade fraîche, la salade de pâtes, la salade de riz et le couscous sont quelques exemples de bons subterfuges pour  y incorporer les restes de la veille. D’autres avenues sont toutes aussi savoureuses soit : les soupes, les plats en sauce, les sautés et une variété infinie de sandwichs.

Un braisé de veau (rôti de palette, rôti de côtes croisées, rôti d’épaule, etc.) cuit lentement à la mijoteuse ou sur  la cuisinière est un excellent exemple de plat qui se transforme en un tour de main. À l’approche de l’automne, la découpe de braisé a la cote car, en plus d’être de saison, le braisé est abordable et lorsque cuit, les restes peuvent être transformés en presque tout ce qui a été mentionné précédemment. Coupé en tranche, en morceaux ou simplement effiloché, le braisé fera un excellent nouveau plat que tout le monde aimera… c’est garanti!

Finalement, mon dernier coup de cœur pour donner une « deuxième vie » à un plat est celui du rôti de palette braisé, sauce style Jerk (voir blogue : une nouvelle tendance à l’horizon, le Jerk). Des morceaux de braisé incorporés dans une salade de pâtes avec de petits morceaux de légumes, et ce sans oublier mon truc : ajouter un peu du reste de la sauce Jerk à la préparation de la sauce à salade et le tour est joué!

Sur ce, je dois vous laisser, je retourne à mes fourneaux!

Chef Alain

Le blogue du chef