Plus que quelques jours avant Noël

Il ne reste que quelques jours avant la période des Fêtes et, comme la plupart des gens, je ne suis pas tout à fait prêt. Le repas principal est fait et congelé, il ne restera qu’à le décongeler au réfrigérateur et le réchauffer lors de la réception. Toutefois, les amuse-gueules ne sont pas choisis et j’aimerais bien continuer dans le même esprit d’une réception sans stress et sans souci. Cependant, en tant que chef, je ne veux pas offrir les mêmes canapés qui seront servis à plusieurs occasions durant le temps des Fêtes.

Je crois que le stratagème à employer est de combiner nos besoins en matières premières pour nos réceptions avec notre besoin de nourriture quotidienne. Je m’explique. Je vais adapter mes repas de la semaine avec ce que je dois faire comme mise en place. Certes cela demande de la planification, mais le jeu en vaut la chandelle. Voici quelques exemples concrets : j’aurai besoin d’effiloché! Alors un soir de la semaine nous mangerons un braisé de veau. Dans le cas des petits pains farcis, le repas sera de gros pains farcis gratinés avec une salade. Pour les brochettes froides, ce sera un rôti de veau.

Le plus important est encore et toujours la planification. Premièrement, il faut établir une liste qui comportera nos sélections de mets, les matières premières nécessaires et surtout des quantités suffisantes. Dans notre cas, il faudra penser à ajuster les quantités en fonction des repas quotidiens et de la réception.

Pour les canapés, l’idée de varier les supports et les condiments donne l’impression d’une grande diversité. Avec trois viandes, deux fromages, une gelée, quelques verdures de décoration et une variété de supports (minipains, biscottes et ustensiles à bouchées pour cocktail), on peut confectionner à l’avance ou à la dernière minute une grande variété de bouchées en combinant différents éléments. L’exercice peut aussi se transformer en une activité familiale tout à fait divertissante.

Sur ce, je vous souhaite un savoureux temps des Fêtes!

Le blogue du chef