À la soupe, en plein air

Comme tous les hivers, la neige finit par arriver, c’est inévitable. L’an passé, sous l’influence de la Reine des neiges, c’est en patinoire en forme de cœur que la cour arrière était transformée. Cette année, c’est la Guerre des tuques qui remporte la palme. Ayant une légère tendance à la démesure, c’est le genre Hôtel de Glace qui m’a inspiré. Un endroit pour le feu, pour le BBQ, pour le minibar, éclairage DEL, lumières pour la cuisson au BBQ en soirée et bois à proximité, j’ai tout prévu! Éventuellement, une glissade viendra se greffer au tout si nous recevons suffisamment de neige. Pour l’instant, il n’y a plus de neige dans la cour, car je l’ai utilisée pour la construction du fort et je ne me vois pas aller voler de la neige chez le voisin.

Jusqu’à maintenant, la formule fonctionne bien. Le fait de cuisiner et de manger en plein air nous incite à passer beaucoup plus de temps à l’extérieur. C’est divertissant, agréable et bénéfique à tous points de vue.

Pour vous faciliter la tâche, je vous ai préparé une recette de base pour la soupe et une liste d’ingrédients à ajouter pour confectionner en un tour de main une soupe que vous pouvez accompagner d’un bon sandwich réchauffé sur le feu de camp, sur le poêle de camping ou sur le BBQ. Vous serez le héros ou l’héroïne du moment, c’est garanti.

Dans la grande majorité des recettes classiques françaises, les ingrédients de base pour le fond de veau sont : carotte, céleri, oignon et bouquet garni. Vous pouvez opter pour une soupe consistante ou un consommé pour vous réchauffer. Dans le cas d’un consommé, après avoir servi les enfants, on peut ajouter à la tasse de chaque convive un peu de porto ou de vin rouge question d’avoir une soupe plus festive. Ce qui est intéressant avec les soupes, c’est qu’avec un bon fond, on peut varier quelques ingrédients et on réinvente la soupe chaque fois. Aussi, varier la grosseur et la forme des morceaux, cela brise la routine. Vous pouvez aussi remplacer le bouquet garni par vos assaisonnements de prédilection du moment.

Dans cette recette, j’ai remplacé le bouquet garni par un mélange d’épices italiennes et je n’ai ajouté que 5 ingrédients pour faire une soupe de 8 grosses portions. Il restera 2 portions pour les lunchs et c’est tant mieux; et si une petite odeur de fumée persiste, cela ne fera que vous remémorer de bons moments passés à l’extérieur. Au gré de votre inspiration, vous pouvez colorer rapidement les légumes à la poêle et déglacer la poêle pour encore plus de saveur. Voici la recette.

La base :

  • 2 litres (8 tasses) de fond de veau concentré préparé
  • 2 carottes coupées en morceaux
  • 2 branches de céleri coupées en morceaux
  • 1 oignon coupé en cubes
  • 2 c. à soupe d’épices italiennes
  • Sel et poivre au goût

Ajouts :

  • 4 galettes de veau haché précuites et coupées en morceaux
  • 1 boîte (796 ml) de tomates en dés
  • 250 ml (1 tasse) de fleurons de brocoli
  • 250 ml (1 tasse) de petits pois congelés
  • 250 ml (1 tasse) de pâtes alimentaires au choix

Méthode simplifiée :

Mélanger le tout, amener à ébullition et laisser mijoter 15 à 20 minutes pour des légumes al dente.

Le blogue du chef